Mon billet d'humeur

Je râle, je râle, je râle, je suis français!


Je râle de voir que bon nombre de Gilets Jaunes pensent que nous devons faire dans l'ordre trois choses:
- faire des manifestations
- faire la grèves générale
- tout casser.

Je dédis une page tout le mal que je pense des manifestations classiques, organisées suivant la loi de 1935, dictées finalement par le pouvoir.

Je suis surpris que certains demandent une grève générale. D'abord parce qu'il faut en France pour la réaliser, faire une demande à l'une des 5 organisations syndicales que l'on critique, mais surtout que je ne comprends pas:
- comment certaines catégories de personnes peuvent se mettre en grève. Les chômeurs, les retraité... font quoi? Où plutôt ne font pas quoi? Si les femmes au foyer (ou les hommes au foyer) se mettaient à faire grève se serait-il constructif?
- comment les personnes qui ont du mal à finir leur mois peuvent se permettre de perdre des jours de salaire, voir leur emploi
- comment les artisans ou petits commerçants peuvent se permettre de perdre leur clientèle...

Je désapprouve que tout casser soit une solution tant que l'on n'a pas essayé des actions "pacifistes", globales, sournoises comme celles décrites dans mes pages (GiletsJaunes.alwaysdata.net) ou que l'on me prouve qu'elles ne peuvent pas fonctionner.


Je râle quand un Gilet jaune formule sa petite demande personnelle au lieu de pousser sur le RIC qui est finalement la seule chose qui peut nous réunir maintenant. Le pouvoir nous demande de nous diviser, alors au contraire unissons nous pour ce RIC, et alors nous n'aurons plus besoin de demander le reste, cela viendra naturellement.


Je râle quand j'entends critiquer le fric que se font les GAFA et que tout le monde me conseille de m'inscrire sur Face de Bouc, et qu'il faut passer par là si on veut avoir des lieux de rendez-vous, des infos...

En plus je reproche à Face de Bouc que je ne sais jamais retrouver ce que je publie, ni ce que j'ai vu passer de très intéressant et que je n'ai pas noté. Le nombre de pages à consulter me semble démesuré. J'y passe tellement de temps que je ne peux plus le consacrer pour manifester (manifester, ce n'est pas obligatoirement la ballade du samedi, il y a plein de formes possibles).


Je râle quand je vois les uns et les autres se battre pour avoir le pouvoir, pour être celui qui dirige le manifestations du samedi par exemple, ou qui veulent absorber le petit groupe d'à côté au principe de la non division.


Je râle quand je vois certains demander le RIC et être tout à fait antidémocratiques.


Je râle quand j'entends dire que pour ouvrir une association, il faut un président et un trésorier, alors qu'on n'a pas besoin d'être reconnu "d'utilité publique".



Heureusement, il y a parfois de bonnes idées, de bonnes rencontres, de bons échanges...

 


Olivier Pécheux   GiletsJaunes@Pecheux .fr   06 69 77 82 58   GiletsJaunes.alwaysdata.net